Acte 5

Illustration pour l’invitation à la soirée d’entreprise Acte 5

Création d’une illustration sur-mesure et d’une déclinaison pour l’agence évènementielle Acte 5. Cette réalisation a été conçue pour l’invitation à la soirée des vœux de l’entreprise. L’objectif était de valoriser leur logo avec une illustration en noir et blanc imprimée sur un papier argenté. C’est un bel exemple de communication artistique.

L’invitation est devenue un objet précieux. Elle se compose du logo et d’une illustration à base de fleurs, végétaux, rouages et fonds marins. L’ensemble est réalisé comme une dentelle dans un style entre l’Art Nouveau et le Steampunk. Cette illustration a servi de fil conducteur pour la décoration de la soirée et pour d’autres supports de communication.

Invitation Illustration Acte 5 par Doriane Infographiste en Communication Artistique à Obernai

L’art Nouveau

En 1895, le collectionneur et marchand français d’origine allemande Samuel Bing ouvre à Paris un magasin d’objets d’art et le baptise « L’Art nouveau », reprenant ainsi l’expression créée par la revue belge l’Art moderne, fondée en 1881.

Ce terme d’« Art nouveau » sera utilisé pour qualifier les créations des architectes et décorateurs avant-gardistes de la fin du XIXe s. et des premières années du XXe s. Le mouvement se manifestera à une échelle internationale, s’étendant de Londres à Vienne et à Chicago.

L’emploi de lignes sinueuses, de courbes et de formes organiques représentera l’une de ses caractéristiques majeures. Le renouveau de l’art passe par la refonte de la hiérarchie artistique.

La distinction entre arts majeurs et arts mineurs est abolie : l’artiste, soucieux d’implanter l’harmonie dans la vie quotidienne, ne conçoit plus l’objet isolé de son environnement. Désormais, l’art est dans tout, et il découle de l’utile. Cette liaison du beau et de l’utile apparaît dans un contexte de révolution industrielle: la machine inquiète et séduit à la fois, car elle déshumanise le travail tout en produisant pour le plus grand nombre.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : Larousse

Dépliant Acte 5 par Doriane Infographiste en Communication Artistique à Obernai

Le Steampunk

A l’origine, le steampunk est un genre littéraire qui mêle l’esthétique et la technologie de la période victorienne (fin du XIXe siècle) à des éléments de science-fiction. Ses histoires se déroulent dans une réalité alternative (une uchronie) où le progrès technologique est basé non pas sur l’électricité, mais sur la machine à vapeur.

La vapeur (steam en anglais) est un élément central du Steampunk. En effet, la technologie mise en scène dans cet univers est généralement aussi avancée que celle de notre monde moderne, mais elle utilise la vapeur comme source d’énergie. En conséquence, elle adopte un look rétro qui rappelle la révolution industrielle.

L’influence victorienne se retrouve aussi dans la mode Steampunk, qui reprend les costumes de la fin du XIXe siècle. En outre, les tenues de cette époque sont souvent modernisées par l’ajout d’éléments mécaniques aux engrenages apparents.

Le terme « punk » est surtout là pour faire office de référence parodique au Cyberpunk, car l’idéologie libertaire du punk est beaucoup moins prononcée dans le Steampunk que dans le Cyberpunk.

Le mot “Steampunk” reste encore assez méconnu. Par contre, le genre et son esthétique sont familiers du grand public à travers différentes œuvres comme Les mystères de l’Ouest, la Ligue des gentlemen extraordinaires, Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec, BioShock Infinite,…

Pour en savoir plus : Steampunk Avenue

error: Ce contenu est protégé !